Le 25 juin prochain... c'est Festival !!!

Bal des Arts est heureux de vous faire prendre connaissance de la programmation du

Festival « Sur Le Sentier Des Arts » 

Voyez ci dessous, la présentation de chaque artiste, et venez les rencontrer !!!

Le festival sera offert au public, et pour financer le festival de l’année prochaine (2023), des chapeaux tourneront dans le public, pendant la journée !!!

Sans vous, et votre générosité, cet événement ne peut exister, alors d’avance, merci !!!

L’équipe de Bal des Arts.

LES ARTISTES DU FESTIVAL

Stella Soubeyran

 Guidée par Marie Claire Cano, son amie artiste, graveuse et peintre, elle a bien souvent agité ses crayons plumes et couleurs sur des pages blanches.

Aujourd’hui, elle aborde avec curiosité ces différentes techniques : dessiner, graver, encrer, essuyer, presser, sur du cuivre ou du plexiglass, uniquement à la pointe sèche.

Jack Simard

 Jack Simard, c’est surtout cette manière caractéristique et inimitable de vivre ses textes sur scène dans un spectacle débordant d’une énergie brute à la fois vive et à fleur de peau qui fait l’unanimité partout où il est accueilli.

Il a écumé en solo plus de 500 café-concerts et festivals à travers la France et la Suisse, et nous rends visite en Isère, à Sillans !!!

Sa jeune mais déjà solide formule orchestrée a rapidement séduit quelques festivals, SMAC et salles réputées.
L’artiste a déjà partagé la scène avec de grands noms (Higelin, Arno, Les Ogres de Barback, Debout sur le Zinc, Matmatah, …)

 Cerise sur le gâteau : il nous fera le plaisir d’animer un atelier d’écriture, à Voiron, le 26 juin 2022, le lendemain de ses concerts au festival !!!

Attention : places (très) limitées !!!

Inscriptions ci-dessous : 

Tarif public : 20 euros – 

Tarif Adhérents / collaborateurs Bal des Arts : 15 euros

Maria GRIMALDI

 « Mes doigts ne sont que des outils. Il m’arrive (souvent) d’être surprise par ce qui émerge de la terre, comme si la terre parlait au travers de mes mains.

La magie n’est pas loin… »

La Compagnie air d'ailleurs

 Les mythes de la culture Mapuche, vous connaissez ? Vous les découvrirez avec ce spectacle théatral, nommé Kultrun !!!

Stéphanie est touriste. Elle vient de France et se trouve contrainte par un Tsunami de séjourner dans une maison traditionnelle d’une communauté autochtone du peuple Mapuche.

C’est ainsi que les jours passant, Rayen Ilà, une grand-mère Mapuche, lui fera découvrir les traditions et les merveilleux contes de son peuple.

Au fur et à mesure une amitié se crée.

L’émotion, la peur, les rires, les enseignements des peuples primaires sont tous présents dans ce beau spectacle qui nous fait découvrir la vie quotidienne d’un peuple millénaire : Les Mapuches (les gens de la terre)

Kulrun est un spectacle sur l’amitié dans la différence. Un spectacle sur la tolérance et le respect de l’Autre.

Pour les petits et les grands !!!

Bhéatrice Chanard

 « Je peins à SAINT CHEF dans le département de l’Isère dans ma Galerie Atelier entre mes voyages en Europe.

Je peins la nature que j’aime tant. L’étang de COMMELLE (toujours en Isère) reste mon lieu préféré pour créer. »

L' Atelier Zi'A

Pascale crée, au sein de son Atelier, des bijoux en zinc,  uniques, originaux, légers, ornés parfois d’une touche de couleur vive et brillante grâce à la céramique. 


Elle propose également des bracelets en perles de pierres naturelles et pampilles en zinc et céramique.

Pas ses créations, elle contribue à transformer notre monde, en monde encore plus beau !!!


Alors, laisser vous tenter, admirez ses œuvres, et découvrir cette artiste !!!

Mehdi Dix

Mehdi Dix, a débuté avec la Cie Caméléon sur des projets de rap, jazz, musique africaine et spectacles vivants. 

En 2001, il est passé intermittent du spectacle ». Trois ans plus tard, il découvre le slam lors d’une soirée à Beaumont-lès-Valence. 

Ce fut l’élément déclencheur de sa carrière. Il rencontre Grand Corps Malade et John Pucc Chocolat, encore quasiment inconnus à l’époque. 

La sympathie se noue entre eux, Medhi Dix monte en Seine Saint-Denis et connaît l’âge d’or du Café Culturel où se produisait Grand Corps Malade. 
« Ce fut de grands moments de poésie et de sympathie. »
 

L’artiste commence à faire ses premières soirées slam au rendez-vous Air de famille, à Valence. 
Il crée ensuite sa première structure « La prose des sables ». 


« J’ai choisi maintenant de tourner la page en prenant un grand virage axé sur l’humour avec mon solo en scène. » Il se nomme « Joue-la comme Mehdi »

Clob’s tissage

Clothilde Berger Sabattel, Tisserande autodidacte, aime le travail du tissu fluide et aérien.

« Je porte une attention particulière au relief et à la délicatesse du point de tissage. Je réalise foulards, étoles et tissus confectionnés sur des métiers manuels à bras, hérités de plusieurs générations de tisserands.

Chaque réalisation est une pièce unique au gré du temps, du vent et des envies. »

Quentin Brechet alias BabyBop

Quentin est un jeune artiste peintre de 18 ans. 
Passionné par la création depuis son plus jeune âge, il s’est tourné vers la peinture il y a 4 ans dans un but thérapeutique. 
Très influencé par la génération d’artiste peintre comme Jean-Michel Basquiat, Andy Warhol ou Keith Haring, il a réalisé une première série de tableaux alors qu’il était en pleine recherche de lui même et de son art. 

Cette première série est reconnaissable pour les nombreuses couches de peintures et l’inscription NOVICE « une personne qui aborde une chose dont elle n’a aucune habitude » qu’il placé dans la plupart d’entre eux. 

Mélanges de calligraphie, graffiti, pop art, primitivisme, collages et toutes les couleurs qui soient, utilisant peinture au
pinceau, à la bombe, au rouleau, au couteau et dessin au Posca. 

Après une grande pose d’une année, il s’est remis à peindre une nouvelle série de tableaux, ressemblant beaucoup à la première dans son influence mais qui reste plus simple, avec moins de superpositions.

« Les nombreuses notations éparpillées sur ces toiles sont ce que je ressens, des réflexions, de la plus brute des idées qui me traverse l’esprit, à la plus
complexe. Elles sont la touche finale des mes tableaux et font partie de leur esthétisme attendu. »

LWADA

Connus sous le nom de LWADA,  Brice et Loane sont deux cousins qui font de la musique ensemble.


Brice vient du rap et se spécialise aujourd’hui dans la musique assistée par ordinateur. 


Loane fait du piano, un peu de guitare, du looper et chante. Tous les deux, écrivent et composent leurs chansons dans un style dit « pop bleue ». 


Et ce style « pop bleue »…, c’est quoi, me direz-vous ??? 
C’est une musique teintée de mélancolie, de folie douce et de sincérité aux influences de chanson française et de rap.


C’est tout à fait l’esprit de ces deux jeunes artistes que vous viendrez découvrir, rencontrer, apprécier au festival.

Betty Fillat

« Après le bac j’ai fait les Beaux-Arts à Valence et Saint-Etienne (c’était il y a bien longtemps).

Depuis 13 ans maintenant j’ai un atelier chez moi, l’atelier des arts perchés, où je travaille et fais des stages (enfants, ados, adultes). 

C’est également un lieu qui permet aux élèves de venir et de laisser leurs créations sur place afin de les reprendre plus tard. »

Betty Fillat a également enseigné à l’école d’art de Romans sur Isère auprès d’adultes.
On peut voir un peu de son travail à Saint Antoine l’Abbaye aux ateliers d’antan, et à Sillans, le 25 juin !!!

Sylvie Perez

« J’ai toujours été attirée par le travail manuel et les arts.
Il y a environ une quinzaine d’années, je me suis inscrite dans un atelier de sculpture à Tournon.

Depuis je n’ai pas cessé de « Sculpter » ou plutôt « modeler », partant à la découverte de techniques nouvelles de matières différentes comme la terre, le béton, le plâtre, le bois, etc.

Sculpteur de la féminité, je propose à chaque exposition une ode à la femme, captant les mouvements naturels, le charme des rondeurs et la pureté. »

Hervé Combe

« Un jour, vers l’âge de 12 ans, mon père qui était peintre et photographe à ses heures, m’a dit : tu veux vraiment faire de la photo ? Alors tiens et débrouille toi ! 

Il m’a donné une vieille « box » Kodak et une bobine de film. Ce fut un peu rude ! Mais c’est comme ça que tout a commencé. 
Il m’a appris les bases de la photographie.
La passion de l’image ne m’a jamais quitté. Après un passage à l’ETPA de Toulouse, la vie professionnelle m’a éloigné de la photo. J’y suis revenu sur le tard : Retrouver l’œil et être à l’écoute de ses émotions ne furent pas facile. 

Venant de l’argentique et ayant une longue pratique de labo, mes images ont toujours gardé l’ « œil » argentique. Etant passé au numérique, je continue de traiter mes photos comme je le faisais sous l’agrandisseur, l’horizontalité et le N/B sont mes préférences, plus propices à stimuler l’imaginaire et la contemplation. 

Je suis principalement un photographe paysagiste. J’aime, entre autres, suivre le trait de côte et vagabonder le long du littoral, l’hiver loin de de l’affluence touristique. Le bruit sourd du ressac, le vent sont propices à la méditation. 

Ma série « De sable et de vent » est un peu le fil rouge de mon travail, je la complète et la modifie au fil du temps. 

Amoureux de l’image en général je recherche l’instant, l’émotion que ce soit en urbain, en concert ou au gré des rencontres. Je me considère comme un « reporter du quotidien ». »

Cincinnati Slim Trio

Ce trio, ce sont 3 personnes qui se sont rencontrées, et qui habitent notre région !!!

À la guitare et au chant, Cincinnati Slim, né aux USA, a rencontré et joué avec de grands noms du blues, Philippe Boyer, né à Grenoble à l’harmonica (mais aussi guitariste) et Philippe Quinette, né à Saint-Lo à la basse (et également guitariste).

Le Blues de Chicago, qu’ils incarnent, raconte la vie, la vérité, une musique pleine de sensibilité et d’histoire.

Vous ferez un voyage gratuit de l’autre côté de l’atlantique, un voyage 0 émission de carbone, mais 100% réception de bonnes ondes !!!

Jean-Pierre Malaponti

« La palette des couleurs qui s’offre autour de nous m’a permis de prendre ces photos sans transformations et sans retouches. Les matières et les couleurs jouent avec le temps. » 

Jean-Pierre Malaponti jette un regard précis sur certains détails et vous invite à découvrir et partager cet univers insolite.

Il n’a nul besoin de retoucher ses photos, les couleurs arrivent naturellement au bout de l’objectif.

Ces images tirées sur toile, nous montre que rigueur et fantaisie vont de pair et nous laissent en pleine réflexion… peinture ou photo ?

Encore une belle rencontre à venir, sur la photo, sur le numérique, l’argentique, le bridge (qu’il utilise) ou le reflex, et surtout sur son oeil expert, qui l’aide à nous montrer ce que l’on ne voit pas forcément, et qui est cependant sous nos yeux !!!

JosephJoseph

Un crooner à la trompette, un MC à la guitare et un graphiste à la clarinette, JosephJoseph jongle entre pop, électro et rap en revendiquant une identité festive et chaleureuse. 

Leurs influences se situent entre les codes urbains d’Odezenne et les mélodies chaloupées d’un Johan Papaconstantino. 

Sillonnant entre rap, jazz et musiques électroniques, JosephJoseph propose sur scène un show explosif mêlant performance graphique et musiques actuelles.


Afin de narrer une jeunesse urbaine, rebelle et étriquée, le trio use de toutes sortes de rythmiques entraînantes, de refrains mélodieux et de solo de trompette teintés de blue-note. 

Sueur et sourires garantis. 

 

Association Miroir

Miroir, c’ est un collectif d’artistes, d’artisans d’art permettant à chacun de trouver une place au cœur de projets pluridisciplinaires (arts visuels, chant, percu, arts plastiques, art numérique, art manuel …). 

Chacun peut s’y voir…

Mais Miroir… c’est surtout un réel support pour soutenir 2 causes qui nous tiennent à cœur :

– De près… Accompagner et soutenir notre jeunesse, lui donner des projets (ateliers individuels et/ou collectifs, stage individualisé de remobilisation, parcours de valorisation compétences…)
– De loin… Soutenir un partenariat et des projets de protection de l’enfance en Afrique (ex: Enfants des rues et déscolarisés de st Louis du Sénégal…)

Venez rencontrer l’association Miroir (crée par Natimo, auteure des fonds de scène du précédent festival), ils ont plein de choses à vous dire, vous faire découvrir !!!c

Chouf

Nourri aux textes de Brassens et au blues cuivré de Tom Waits, le Monsieur Chouf des débuts a mué en Chouf, crooner au poing levé, pile tragique, face poétique.

Il aborde dans son univers des thèmes graves et personnels, enluminés par des tableaux métaphoriques riches de sens et d’émotion qui ont en commun, la fragilité de l’humain et son passage éphémère sur Terre.

Ses rêves volés, Chouf les transforme en fête populaire, empruntant des chemins parfois rock, parfois swing pour embarquer le public dans son spectacle.

Quel beau moment vous allez passer en sa compagnie !!!

Christophe Perdreau

« Ma recherche artistique est orientée sur le portrait. L’être humain est au centre de ma démarche picturale, j’aspire à révéler ses émotions et ses désirs.

L’homme est pour moi une source inépuisable de recherche et de questionnement, je traque dans son regard, dans ses gestes et dans ses attitudes, tout ce qu’il donne à voir et à révéler.

Nourri par de nombreux voyages à travers le monde, les oeuvres de cet artiste se sont enrichies de paysages, nourries par des rencontres et des échanges avec les femmes et les hommes de différents pays et de différentes cultures. »

Ecole supérieure d’art et design de Grenoble

C’est un collectif d’artistes qui vient tout droit de l’école supérieure d’art et design de Grenoble. 

Le 25 juin, vous pourrez assister aux performances de Céleste, voir les installations et photos de Teresa López Pla, les recueils et peintures de Prunelle Evette ou encore les éditions et sculptures de Lisa.

Le tout s’articule autour de la notion de mouvement, de soin, de l’intime (et bien plus encore)

« Venez voir et faire avec nous, hâte de vous rencontrer (ou de vous revoir) ! »

Pascal Delcros

Pascal a découvert la peinture au collège grâce à une boîte de pastel offerte par sa professeur d’arts plastiques.

Admiratif des maîtres impressionnistes et passionné de Picasso, il a suivi les cours à l’école des Beaux arts de Grenoble en 1986 avec Claude Blanc-Brude très connu dans le voironnais.

Deux années d’expression figurative et deux années d’apprentissage à la peinture contemporaine lui ont permis d’évoluer et de maîtriser l’art du cubisme et des formes géométriques où il donne libre cours à ses contradictions, ses emportements, ses révoltes, ses passions.

Ses créations, toujours personnelles, en figuration libre, sont très colorées et utilisent diverses techniques de peinture. Pascal a notamment créé des tableaux en mélangeant la peinture à l’huile et le stylo à bille ce qui donne une autre dimension et beaucoup de caractères à ses toiles.

Il qualifie son art « d’écriture en peinture », chaque tableau racontant une histoire

Ecrire en peinture… voilà des œuvres à découvrir Samedi prochain au festival auprès de Pascal, qui vous en parlera mieux que quiconque !!!

CONCOURS DE DECORATION DE BOITES AUX LETTRES

Bal Des Arts reconduit le concours de boîtes aux lettres décorées pour 2022 !!!

Découvrez l'emplacement des boîtes aux lettres décorées et baladez-vous dans Sillans pour les admirer, en vrai !

Un Concours de boite aux lettres annuel
La gagnante de 2021 (Vôte du public du festival)